1/4
Mise en contexte

LA VILLE DE NEW YORK

New York est la plus grande ville des États-Unis en nombre d’habitants et l’une des plus importante du continent américain. Elle se situe dans le Nord-Est des États-Unis, sur la côte atlantique dans l’état de New York. La ville se compose de cinq arrondissements : Manhattan, Brooklyn, Queens, Le Bronx et Staten Island.

 

La ville de New-York à un très grand impact commercial, financier, médiatique, artistique, technologique, éducatif et touristique à l’échelle de la planète. On la considère souvent comme la capitale du monde, elle se place en tête dans la triade des grands centres financiers mondiaux avec Londres et Hong Kong.

 

New York est la ville la plus peuplée du pays depuis 1790, avec 8 622 698 habitants. En plus, s’ajoutent quelque 50 millions de visiteurs annuels.

MANHATTAN

Manhattan est, en majeur partie sur l’île de Manhattan, d’une superficie de 58,8 km². Elle est entourée par le fleuve Hudson à l’ouest, l’Upper New York Bay au sud, l’East River à l’est, et la Harlem River au nord. 

En 2017, la population de Manhattan était de 1 664 727 habitants, et sa densité était très supérieure à celle de tout autre compté des États-Unis.

 

On connaît tous Manhattan pour ses gratte-ciel. S’étant bâti autour de Wall Street, elle accueille plusieurs sièges sociaux d’entreprises. C’est aussi un très grand centre culturel de New-York avec ses musées. Sa densité urbaine, sa diversité, sa morphologie, son architecture et son aspect culturel en font l’arrondissement le plus touristique de New-York et une des premières destinations des États-Unis.  

LA POPULATION DANS LE SUD DE MANHATTAN

Ces trois cartes tirées du document de BIG montrent l’hétérogénéité du sud de Manhattan. La première met en évidence le sud-est de Manhattan (C1 et C2) comme une zone où les habitants ont de faibles revenus comparativement au reste du quartier. Au travers de la seconde carte, on peut constater, que cette même zone est composée d’une grande hétérogénéité concernant les origines ethniques de ses habitants. La troisième carte, quant à elle, met en évidence une certaine absence des espaces publics dans cette partie du quartier comparé aux autres parties. 

 

Ces trois cartes parlent beaucoup sur Manhattan et ceux qui l’habitent. Ces informations ont participé aux choix de l’équipe de BIG, surtout concernant le liens avec la population, autant dans la conception que dans le projet en lui-même.